"Daisy Miller" de Henry James

Publié le par Orhan Laxness

DaisyMillerDaisy Miller est une belle jeune femme appartenant à la bonne et riche société américaine. Comme il était de bon goût à cette époque, en ce début supposé de XXème siècle, cette demoiselle accompagne sa mère et son jeune frère en villégiature à Vevey en Suisse puis à Rome. Au cours de ces pérégrinations, son comportement lui vaut d'être  progressivement mise au ban de la petite communauté nord-américaine au sein de laquelle elle est amenée à graviter. Ses amitiés masculines heurtent en effet la pudibonderie et les bonnes manières de son milieu d'appartenance, guindé et engoncé dans ses préjugés. Comment une jeune femme peut-elle s'afficher si ouvertement en compagnie d'hommes, surtout quand ceux-ci n'ont ni l'élégance  ni la courtoisie d'être américain?

Henry James dépeint avec une économie de style et une sobriété éclairantes la communauté de ces riches et oisifs américains, à laquelle il appartenait lui-même, et les prétendues règles de convenance et de bienséance qui en régissaient le mode de vie et dresse avec mesure et finesse le portrait d'une femme libre qui d'innocemment, suivant simplement en cela la pente naturelle de ses inclinations personnelles, en vient en signe de rébellion à offusquer les bonnes moeurs sciemment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article